Chöd mara 1

Chöd: faire la paix avec ses démons

Cette méditation est dérivée d’une pratique tibétaine datant du XIIe siècle. Il s’agit essentiellement d’une technique de visualisation. Ces techniques utilisent les processus cognitifs pour créer une imagerie visuelle avec le mental. L’examen et la transformation consciente de ces images modifient les émotions et perceptions associées.

Notez bien qu’il s’agit ici d’une technique de méditation relativement avancée qui n’est pas forcément appropriée pour les débutants ou les personnes avec des fragilités psychologiques. Si vous débutez en méditation, je suggère que vous commenciez plutôt par cet article qui présente des méthodes plus simples.

Nourrir nos démons au lieu de les combattre est une approche qui peut sembler contre-intuitive. Il s’avère en fait qu’il s’agit là d’une méthode remarquablement efficace pour intégrer les zones d’ombres de notre psyché et dissoudre les dissonances cognitives.

Les démons (mara en Sanskrit) ne sont pas les vampires assoiffés de sang qui nous attendent dans les coins sombres. Les démons sont avant tout à l’intérieur de nous. Ce sont des énergies que nous expérimentons chaque jour, telles que la peur, la maladie, la dépression, l’anxiété, les traumatismes, les difficultés relationnelles et l’addiction.

Chöd mara
Dessin par Carole Hénaff.

Les démons représentent donc tout ce qui draine notre énergie et nous empêche d’atteindre l’éveil. L’approche qui consiste à donner formes à ces forces intérieures et à les nourrir, plutôt que d’essayer de les combattre, fut initialement présentée par une nonne bouddhiste nommée Machig Labdrön (1055–1145). La pratique spirituelle qu’elle développa fut appelée Chöd, et généra tellement de résultats qu’elle devint très populaire, et se répandit à travers le Tibet et au-delà.

Dans le monde d’aujourd’hui, nous sommes nombreux à souffrir de conflits intérieurs et extérieurs. Nous nous en trouvons d’autant plus polarisés, vers l’intérieur comme vers l’extérieur. Nous avons donc besoin d’un nouveau paradigme pour approcher les conflits. La stratégie de Machig de nourrir plutôt que de combattre nos ennemis intérieurs offre une alternative révolutionnaire pour résoudre les conflits et mène à l’intégration psychologique et à la paix intérieure.

La méthode développée que j’ai développée est basée sur les principes de Chöd, mais adaptée pour le monde occidental. Voici donc une version abrégée de cette pratique, en cinq étapes.

Etape 1: Trouvez le démon dans votre corps

Après vous être placé mentalement dans un état d’esprit où vous aller mettre en œuvre cette technique pour votre propre bénéfice mais aussi pour le bénéfice de tous les êtres, décidez sur lequel de vos démons vous allez travailler. Choisissez plutôt quelque chose qui vous coûte en énergie en ce moment. S’il s’agit d’une issue relationnelle, travaillez sur votre sentiment par rapport à cette relation et non sur l’autre personne!

Pensant à ce démon en particulier, et peut-être vous remémorant un incident particulier où il s’est clairement manifesté, scannez votre corps et posez-vous ces questions: où la sensation est localisée dans mon corps? Quelle est sa forme? Sa texture? Sa couleur? Sa température?

Laissez la sensation s’intensifier.

Chöd mara

Etape 2: Personnifiez le démon

Laisser cette sensation, sa couleur, sa texture et sa température sortir de votre corps et se personnifier en face de vous comme un être avec des membres, un visage, des yeux, etc.

Prêtez attention à ce démon: sa taille, sa couleur, la surface de son corps, sa densité, son genre (s’il est sexué), son caractère, son état émotionnel, le regard dans ses yeux, et tout ce à quoi vous n’aviez jamais prêté attention auparavant.

Maintenant demandez à ce démon les questions suivantes. “Que veux-tu?”, “De quoi as-tu vraiment besoin?”, “Comment te sentiras-tu une fois que tu as obtenu ce que tu veux?”.

Etape 3: Devenez le démon!

Echangez mentalement votre place avec celle du démon qui était en face de vous. Prenez un moment pour vous installer dans le corps du démon. Ressentez ce que cela fait d’être ce démon. Essayez de vous regarder au travers des yeux du démon. Maintenant, parlant à la place du démon, répondez aux questions posées. “Ce que je veux c’est…”, “Ce dont j’ai vraiment besoin c’est…”, “Quand j’aurai ce que je désire, je me sentirai…”. Prenez bonne note de la réponse à cette dernière question.

Etape 4: Nourrissez le démon et rencontrez l’allié!

Prenez un moment pour vous ré-installer dans votre propre corps. Regardez le démon en face de vous. Puis dissolvez votre corps en un nectar. Le nectar a la qualité du sentiment que le démon ressentirait s’il obtenait ce dont il avait besoin. Prêtez attention à la couleur du nectar.

Imaginez que ce nectar se déplace de votre corps vers le démon pour le nourrir et l’apaiser. Observez la réaction du démon. Vous êtes une source infinie de ce nectar apaisant. Nourrissez donc le démon jusqu’à complète satisfaction et notez comment il se transforme dans le processus. Cela peut prendre un peu de temps.

Prêtez attention s’il y a un autre être présent après que le démon ait été complètement satisfait. S’il y a un être présent, demandez lui: “Es-tu l’allié?”. Si la réponse est positive, vous allez maintenant travailler avec cette entité. Sinon, invitez l’allié à apparaître.

Quand vous voyez l’allié, prêtez attention à tous les détails de cette entité: corps, couleur, surface du corps, genre (s’il est sexué), caractère, état émotionnel, regard… Tout ce à quoi vous n’aviez jamais prêté attention auparavant.

Chöd mara

Quand vous vous sentez suffisamment connecté à l’énergie de l’allié, posez lui ces questions: “comment vas-tu m’aider”, “comment vas-tu me protéger?”, “quelle promesse me fais-tu?”, “comment puis-je accéder à toi?”

Echangez mentalement votre place avec celle de l’allié. Prenez un moment pour vous installer dans le corps du démon. Ressentez ce que cela fait d’être dans le corps de l’allié. Essayez de vous regarder au travers des yeux de l’allié. Maintenant, parlant à la place de l’allié, répondez aux questions posées:“je vais t’aider en…”, “je te protégerai en…”, “je te promets que…”, ¨tu peux accéder à moi en…¨.

Prenez un moment pour vous ré-installer dans votre corps et regardez l’allié en face de vous. Regardez dans ses yeux et sentez son énergie se déverser dans votre corps.

Maintenant imaginez que l’allié se dissolve en lumière. Prêtez attention à la couleur de cette lumière. Sentez la se dissoudre en vous et intégrez cette lumière à chaque cellule de votre corps. Prenez note du ressenti de cette énergie de l’allié désormais intégrée à votre corps. Maintenant seul, l’énergie de l’allié intégré, vous pouvez dissoudre également et terminer la méditation.

Etape 5: Repos dans l’attention

Restez un moment dans l’état présent après la fin de la méditation. Restez assis jusqu’à ce que le processus de pensées reprenne son cours normal. Quand vous ouvrez enfin vos yeux, maintenez l’énergie de l’allié dans votre corps.

Article écrit par Tsutrim Allione du site Tara Mandala.


Lire aussi:
Quelle position prendre pour méditer?
Comment choisir sa technique de méditation.
Méditation: les clés d’une pratique saine et efficace.
Tonglen: méditation de la compassion.

error: Content is protected !!