fbpx
méditation d'ancrage

La “méditation d’ancrage” est-elle un contresens?

On voit fleurir sur le web une flopée de techniques de méditation et de visualisation dites “d’ancrage”. Personnellement je n’adhère pas du tout. De mon point de vue, le concept même de “méditation d’ancrage” est un oxymore. Un contresens! Et je vais vous expliquer pourquoi dans cet article très bref…

Mais tout d’abord, qu’est-ce l’ancrage? Etre ancré signifie très prosaïquement avoir les pieds sur Terre! Pour aller un peu plus loin, l’ancrage est cette faculté à rester connecter à la réalité de la matière. C’est à dire à votre corps mais plus généralement au monde qui vous entoure. L’ancrage, c’est tout ce qui vous ramène à la réalité du chimpanzé!

Au delà des aspects liés à la survie, l’ancrage implique également d’être capable de fonctionner correctement en société et d’interagir harmonieusement avec Monsieur et Madame tout le monde. Un ancrage correct est indispensable pour faire face aux difficultés de l’existence et jouir de la vie plutôt que simplement survivre. Qui dit ancrage dit également énergie…

Quand on parle d’ancrage on parle des aspects les plus concrets de l’incarnation terrestre! Ce qu’on appelle en ésotérisme le “Bas”. Ces aspects concernent les chakras inférieurs. Très schématiquement, le chakra 1 est votre lien à la Terre, et est lié à votre corps et aux besoins fondamentaux (nourriture, repos, sexe), le chakra 2 à l’individualité et le chakra 3 à votre rapport aux autres.

méditation d'ancrage

Bien sûr il est possible de méditer sur le corps. Mais la méditation étant une activité d’observation, elle n’implique pas le corps activement. Pas non plus d’interaction physique avec le monde. Par essence, la méditation mobilise donc le “Haut” et non le “Bas”. De là à dire qu’elle représente même la polarité complémentaire de l’ancrage, c’est à dire du “perchage”, il n’y a qu’un pas!

Mais alors, comment pratiquer l’ancrage? Au travers d’activités très concrètes. En développant un mode de vie sain, notamment au travers de l’alimentation et du repos (la fatigue ayant tendance à nous ramener nous autres occidentaux et citadins au mental). Mais également au travers du sport, de la nature, du sexe ou autres considérations terre-à-terre voire même banales!

Cela représente la vraie nature de l’ancrage. Il y a bien sûr de nombreux autres aspects. Les tâches quotidiennes (ménage, jardinage, cuisine) sont aussi de bonnes techniques d’ancrage! Tout comme écouter de la musique binaire (ex. rock’n’roll) ou travailler pour assurer le gite et le couvert… Payer ses factures, aller chez le dentiste… Vous voyez l’idée?

A l’heure où la spiritualité internet part un peu dans tous les sens, certains prenant leurs propres psychoses pour des vérités absolues et se perdant souvent dans leurs propres visions, on peut également rappeler que développer sa rationalité et maintenir une cohérence et une direction dans vos actions, paroles et pensées font aussi partie de ce qu’on appelle ancrage.


Lire aussi:
Méditation: les clés d’une pratique saine et efficace.

error: Content is protected !!