fbpx
Programme inconscient

Changer nos programmes inconscients: la voie du coeur

Programme inconscient

Le biologiste moléculaire Bruce Lipton parle de la science des “bonnes vibrations”

“J’ai deux guitares qui sont accordées de la même façon. Si je joue une note sur la première guitare, la même note résonne sur la deuxième guitare. Pourquoi? Parce que c’est la même vibration. Résonance harmonique! Je joue une corde sur une guitare et j’active la même note sur la deuxième guitare… Incroyable non?” – Bruce Lipton

Dans une récente conversation avec le biologiste Bruce Lipton, nous avons eu la chance de lui rediriger plusieurs questions de la communauté UpliftConnect, permettant ainsi une interaction directe au sujet du rôle du cerveau et du cœur dans la création de la réalité. Ce qui suit résume la conversation et l’opinion de Bruce quant à comment il est possible de surmonter les limitations de nos schémas habituels de pensées et de notre programmation inconsciente pour créer une vie et un monde qui nous comble.

La science derrière notre programmation mentale.

Nos pensées ne restent pas dans nos têtes

Historiquement l’activité cérébrale était mesurée avec une technologie appelée électroencéphalogramme (EEG), qui utilisait des électrodes collées sur le crâne des personnes étudiées et reliées à l’appareil par des câbles. Plus récemment, les scientifiques ont réalisé que les signaux électriques qui se produisent naturellement dans le cerveau peuvent également être ‘lus’ dans le champ magnétique à l’extérieur du corps en utilisant un magnétoencephalogram (MEG). En effet, chaque individu émet en permanence ce champ électromagnétique qui s’étend bien au delà de notre corps! Comme Bruce nous le dit:

“Nos pensées ne sont donc pas contenues dans nos têtes. Quand on pense de façon négative, ce n’est pas juste une pensée négative. C’est une diffusion vers l’extérieur de ce signal négatif. Dans le monde de la physique quantique, c’est une impulsion qui va retourner une réponse similaire (la note jouée sur la guitare 1 qui résonne avec la même corde sur la guitare 2 vous vous souvenez?). Qu’est ce que cela signifie? Imaginez une pièce avec dix personnes, neuf étant d’humeur positive et une d’humeur négative. Si on envoie un signal négatif, qui va le capter? Non pas les neuf personnes d’humeur positives, puisqu’elles ne sont pas réglées, pour ainsi dire, sur cette fréquence. C’est la personne d’humeur négative qui va répondre au signal! Quand on active les personnes négatives avec notre propre négativité, on les fait rentrer dans nos vies!”

Bruce Lipton
Le biologiste Bruce Lipton.

Comme le signale Bruce, nos pensées sont comparables à des ondes radio émises vers l’extérieur. Et le monde extérieur va s’harmoniser avec nos pensées, positives ou négatives. “Quand nous sommes bloqués dans un embouteillage et que nous broyons du noir, nous préparons des réponses négatives avant même d’en arriver à la confrontation avec les autres automobilistes”.

“Quand nous prenons conscience de ce processus, nous commençons à réaliser que nous avons en fait le choix.”

Pourquoi les gens se laissent attraper dans des cycles de pensées négatives?

En bref, parce que la plupart de nos pensées proviennent de nos programmes inconscients. Comme Bruce l’explique, le problème est que “la plupart du temps, lorsque l’on pense, notre conscience s’écarte du moment présent. Et lorsque l’on quitte le moment présent, ce sont nos programmations inconscientes qui prennent le relais.”

Bruce estime que nous sommes en mode automatique 95% du temps, “parce que c’est à peu près le temps que l’on passe perdus dans nos pensées. Et la plupart de ces pensées relèvent d’une condition d’impuissance face à la réalité, de l’auto-sabotage et d’autres programmes limitants mis en place dans les premières années de la vie.”

Comment se laisse-t-on emporter dans une spirale de pensées négatives?

Les pensées répétitives sont le signal que vous êtes en train de répéter un programme. Et c’est comme telles qu’elles devraient être interprétées. En prendre conscience est le premier pas pour en sortir. Entrer dans ce cycle de pensées répétitives, c’est comme écouter un vieux disque rayé. Au moment où vous en prenez conscience, vous avez la possibilité de changer de disque. De reprendre le contrôle et de choisir d’écouter un autre morceau. Si vous ne faites rien pour reprendre le contrôle par exemple, c’est la garantie de réécouter ce vieux disque rayé encore et encore… Soyez conscient qu’il ne s’améliorera pas avec le temps!

Comment mettre fin au cycle de pensées négatives?

Selon Bruce, le premier pas consiste à casser le schéma. Facile à dire direz vous, mais avec 50000 pensées traversant votre esprit chaque jour, comment va-t-on être capable d’intercepter toutes les pensées négatives pour éviter qu’elles ne se répercutent dans la réalité?

Cela semble quasiment une mission impossible. Et selon Bruce c’est effectivement une mission impossible pour le cerveau seul. “Quand nous utilisons notre mental, nous rationalisons et procédons par calcul. Une pensée mène à une autre et si il y a une seule erreur dans le processus, une seule pensée erronée, alors le résultat final sera erroné.”

Heureusement, il y a une plus grande force dans chacun de nous, qui a une capacité d’émission bien plus puissante que celle de notre cerveau. Il s’agit de notre cœur.

Le pouvoir du cœur

Selon Rollin McCraty, directeur de recherches à l’Institut des Sciences du Cœur, “le cœur est un organe sensoriel et se comporte comme un centre d’encodage et de traitement qui permet d’apprendre, de se souvenir et de faire des décisions fonctionnelles indépendantes.” Et il se trouve que le cœur génère un champ électromagnétique 60 fois supérieur à celui du  cerveau.

Selon les mots de Bruce, “la différence avec le cœur est qu’il ne réalise aucun calcul. Le cœur lit juste l’énergie. Et c’est un langage auquel tout le monde à accès.”

Vibration du coeur
Au niveau énergétique, notre cœur est un outil plus puissant que notre cerveau.

Le langage du cœur est celui de l’énergie. Des vibrations. Les humains peuvent ressentir un large éventail d’énergies, mais il en existe principalement deux catégories. Les vibrations positives et les vibrations négatives. Les vibrations positives augmentent votre propre énergie et les vibrations négatives les font diminuer. Ces vibrations n’utilisent pas de mots. Elles ne s’embarrassent pas de détails ou de pensées rationnelles. Elles nous disent juste si l’énergie véhiculée est bonne pour nous ou pas.

Quand un animal ressent une énergie menaçante, que pensez-vous qu’il fasse? Il s’échappe. Comment sait-il qu’il doit s’échapper? Parce que la vie est basée sur l’énergie. Vous gagnez de l’énergie, vous gagnez de la vie. Vous perdez de l’énergie vous perdez de la vie. C’est la forme de communication primordiale des bactéries aux humains.

Faire confiance à la vibration du cœur

Selon Bruce, seuls les humains renoncent à cette lecture énergétique des situations (ou à la suivre). Le plus souvent, on laisse faire le cerveau et rationalisons ce que nous pensons devoir faire sur la base de notre analyse mentale des faits, souvent aux dépens de ce notre cœur sait et essaye de nous dire. Quand nous considérons à quel point le champ électromagnétique du cœur s’étend par rapport au champ émis par le cerveau, il est surprenant qu’on en soit arrivé à n’écouter que nos pensées.

Suivre son cœur plutôt que son cerveau est parfois difficile. Pourtant, selon Bruce, le chemin du cœur est la voie la plus directe vers le bonheur car le cœur va toujours nous indiquer où est l’énergie positive. “Vous pouvez penser ce que vous voulez, mais quand vient le moment du choix final, sondez votre cœur et posez-vous cette question. Qu’est-ce qui résonne le plus? Le choix qui résonne le plus avec votre cœur est la bonne réponse. C’est ce choix que vous devez faire.”

Alors que j’écoute Bruce je me trouve en train de me demander combien de temps et d’énergie nous pourrions sauver à l’échelle de l’humanité si nous respections cette connaissance intuitive du cœur et si nous nous autorisions à suivre l’énergie du cœur dans toutes nos entreprises collectives.

Dans le monde complexe dans lequel nous vivons, comment rester connecté au chemin des vibrations du cœur?

“La meilleure chose à faire est de garder votre esprit et votre énergie dans le moment présent – plutôt que de rentrer dans ces pensées auxquelles nous sommes si habitués, ce qui nous éloigne invariablement du moment présent et nous ramène à nos programmes inconscients. Quand nous sommes dans le moment, nous sommes dans le cœur. Cela ne veut pas dire que tout va fonctionner parfaitement, mais ça veut dire au moins que l’on va arrêter de brutaliser notre système, parce que c’est de là que viennent la majorité de nos problèmes.”

Vivre dans l’instant présent.

La force créative du cœur

“Si vous voulez savoir ce qui se passe quand vous n’êtes pas en train de laisser les programmes inconscients tirer les ficelles, remémorez-vous la dernière fois que vous êtes tombés amoureux.”

Selon Bruce, l’instant par excellence où nous restons naturellement ancré dans le présent (sans même le savoir) est quand nous tombons amoureux. “C’est le moment où nous arrêtons naturellement de suivre ces programmes et vivons à partir de notre esprit conscient et créatif.”

En écoutant Bruce, je me souvins du jour où je rencontrai ma femme, il y a 21 ans. A ce moment, il y avait toutes sortes d’obstacles autour de nous, mais c’était comme si aucun de ces obstacles n’existait. Nous étions si captivés par cette énergie en train d’émerger entre nous que c’était comme si une vague nous portait. Selon Bruce, “les défis étaient toujours là, mais ils n’épuisaient pas votre énergie ou votre joie dans la mesure où vous viviez l’instant présent, et donc que vous transcendiez ces difficultés.”

Au travers de l’expérience amoureuse, l’esprit conscient reste en avant-plan et c’est réellement un moment de pouvoir. Peut-être vous souvenez vous comme tout semblait vous réussir dans ces moments. Comment il semblait que l’univers entier vous souriait. C’est justement parce que vous étiez conscient, viviez l’instant présent et émettiez des énergies positives!

Aimer la vie
S’immerger dans la joie de vivre.

Il s’agit donc d’une attitude! Une attitude qu’il est possible d’adopter même si vous êtes célibataire. Dans la vie de tous les jours, il s’agit essentiellement de savoir si vous êtes dans un état d’esprit troublé (ce qui veut dire que vous êtes en train d’analyser ou de jouer des programmes inconscients) ou si vous êtes présents, immergés dans le moment et dans la joie de vivre. Et de faire ce qui est nécessaire pour rectifier le tir.

Tomber amoureux de la vie

“Beaucoup de gens pensent encore que quand vous mourrez vous irez soit au paradis soit en enfer. Je souhaite proposer une perspective alternative. Que nous sommes tous nés au paradis et que à c’est à ce moment que nous sommes les plus créatifs et les plus heureux. C’est aussi de cette façon que nous manifestons nos rêves. La plupart de nos conceptions du paradis d’ailleurs sont basées sur la vie sur Terre, et donc il est stupide d’aller chercher ailleurs ce que l’on peut trouver sur terre. Toutes les visions et tous les rêves dont nous parlons sont réalisables ici et maintenant.”

Selon Bruce, nous n’avons pas besoin de nous débattre avec ces situations autour de nous qui ne fonctionnent pas. Il nous faut tout simplement en sortir et créer quelque chose de nouveau. La plupart des gens passent leur vie à courir après des illusions générées par leur cerveau formaté par la société, sans même se rendre compte que ces illusions sont en profond désaccord avec ce que leur cœur désire réellement. Et de fait certains sont passés maîtres dans l’art de vendre ces illusions dans leur intérêt personnel. Chaque individu qui change sa propre histoire change l’environnement vibratoire dans lequel nous vivons tous.

Basé sur un article de Chip Richards.

error: Content is protected !!